logo pj titre pj
La Banniere Publicitaire de Presse des Jeunes: Annonceurs, Entreprises, cette bannierre est à votre disposition pour toute insertion publicitaire.Pour toutes informations, veuillez nous contacter au +224 620 27 29 53 /+224 655 72 62 23 / +224 664 39 46 78 Conakry, Rép. de Guinée, West Africa.
logo pj
Infos Supplémentaires
Deuxieme Info Supplémentaire
Mouvements de Jeunesse
Le Foot !!!

Aboubacar SOUMAH passe à la vitesse supérieure, en déclenchant une grève illimitée le 12 février 2018

Aboubacar SOUMAH passe à la vitesse supérieure, déclenche une grève illimitée le 12 février 2018, après les élections locales.

Le syndicaliste meneur de la dernière grève des enseignants, élu à l’issu du congrès dans la salle de réunion de la commune de Dixinn avec la participation de tous les délégués venus des différentes préfectures.

A l’arrivée des congressistes de toutes les préfectures, le siège du SLECG était plein  de policier. Jusqu’à 20 heures, le congrès s’est déroulé. Aboubacar SOUMAH élu secrétaire général fait face à la justice à la plainte portée par Louis M’bemba SOUMAH et Souleymane Sy SAVANE contre le général de troupe.

A laissé entendre Aboubacar SOUMAH en disant ceci : « ce sont de fausses accusations qui sont portées contre moi, des intimidations, tout sera claire parce que la loi est pour tout le monde.

Le SLECG exige des meilleures conditions de travail au gouvernement et recommande  de ne pas laisser pourrir les situations au point de mettre les élèves devant le fait accompli. Les engagements pris l’année dernière avec les religieux n’ont pas été respectés. Toute chose qu’on devait éviter pour en cette nouvelle année. Les enseignants réclament une amélioration des conditions de vie et de travail de guinée, d’autant plus que l’amélioration des conditions de vie des enseignants est de nature à booster le système éducatifs.

En tout état de cause, sans renoncer au droit de grève, le SLECG promet de faire en sorte que les enseignants soient rétablis dans leurs droits, « car les écoles, institutions d’enseignement sont très sensibles nous promettons d’aller en grève avec responsabilité. Nous souhaitons que l’anticipation et le maintien d’une communication avec les négociations sincères entre les parties deviennent les principaux remèdes anti crises dans les institutions d’enseignement » dixit A SOUMAH.

Propos recueillis par Tahiré BALDE

Tél : (+224) 24-28-72

The following two tabs change content below.

S@int-Scribe

Derniers articles parS@int-Scribe (voir tous)

Laisser un commentaire



La Recherche dans Presse des Jeunes:
%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils