La Page 4

LA SCIENCE TELLE QU’ELLE AVANCE

Le Li-Fi pour Light Fidelity est une nouvelle technologie qui transfert les données grâce à la lumière visible. Cette révolution pourrait bouleverser notre quotidien, car sa vitesse serait 100 fois supérieure à celle du Wi-Fi. Le Li-Fi, une nouvelle technologie de transfert de données, vient d’être testée en Estonie. Si les résultats sont satisfaisants, on pourrait bien voir apparaître cette petite merveille très prochainement dans nos foyers. Le Li-Fi se sert de la lumière Le Li-Fi fonctionne grâce à la lumière. Il vous permettra de transférer des données à un autre appareil ou encore, de se connecter à internet. Les experts évaluent sa rapidité d’exécution comme 100 fois supérieure à celle du Wi-Fi.  Un temps d’adaptation  Même si cette révolution semble très prometteuse, le chemin pour atteindre son fonctionnement global prendra du temps. En effet, pour l’instant, le Li-Fi ne peut pas traverser les murs. De plus, il demandera un moment d’adaptation des sources qui produisent de la lumière dans notre quotidien si l’on comprend les mots de Harald Haas son inventeur : « La seule chose à faire, ce serait d’ajouter une micro-puce à chaque élément d’éclairage, ce qui permettrait à ces lampes de servir à la fois de source lumineuse et de moyen de transfert des données ». Le Li-fi est donc une belle promesse pour l’avenir, mais son fonctionnement optimal prendra du temps.

En savoir plus : http://www.gentside.com/insolite/li-fi-une-nouvelle-technologie-100-fois-plus-rapide-que-le-wi-fi_art72688.html
Copyright © Gentside

AMPOULE A VIE

Vous en avez assez de changer vos ampoules plusieurs fois par an en raison de leur durée de vie limitée ? Alors pourquoi ne pas investir dans une « ampoule éternelle » capable de briller durant tout un siècle ? Conçues pour fonctionner à court terme, les ampoules achetées dans le commerce sont susceptibles de nous lâcher d’une seconde à l’autre. Voilà pourquoi Benito Muros a mis au point IWOP, une ampoule révolutionnaire garantie sans obsolescence programmée. Une idée lumineuse  C’est en se rendant un jour dans le Parc de Pompiers de Livermore en Californie que cet entrepreneur espagnol a pu observer la célèbre ampoule centenaire allumée sans interruption depuis plus d’un siècle. C’est en la découvrant, qu’une idée géniale a ainsi germé chez Benito Muros. Celle de fabriquer une ampoule de 3,5 Watt faisant appel à la technologie LED et qui pourrait fonctionner à vie. Une ampoule qui va vous faire réaliser des économies  Capable de briller entre 80 et 100 ans, cette ampoule baptisée IWOP (pour I, without opsolescense), est aujourd’hui fabriquée et commercialisée en Catalogne et peut être commandée sur internet pour la somme de 33,88 euros. Une ampoule au coût certes plutôt élevé à l’achat, mais qui en réalité va vous permettre de faire de réelles économies. Car non contente de pouvoir réduire les émissions de dioxyde de carbone de 70%, IWOP permet aussi au consommateur de faire des économies d’électricité de 96,5% par rapport à une ampoule incandescente de 100 Watt et de 68% par rapport à une ampoule basse consommation. De quoi donner envie d’investir dans cette ampoule du futur. Publié par Guichaoua Virginie, le 30 octobre 2015

En savoir plus : http://www.gentside.com/iwop/iwop-cette-ampoule-eternelle-est-capable-de-briller-pendant-100-ans_art72243.html
Copyright © Gentside

Sony avait abandonné le support cassette en 2010. Pourtant, lors de la conférence Intermag Europe qui se déroule en Allemagne cette semaine, la marque a dévoilé un nouveau type de cassette qui pourrait bien donner une seconde vie au support… Voilà qui plaira aux nostalgiques ! Sony a annoncé que le groupe travaillait sur un nouveau type de cassettes magnétiques, capables de stocker jusqu’à 185 téraoctets de données, soit l’équivalent de 3.700 disques Blu-Ray ! Une cassette 2.0   Dévoilée durant la conférence Intermag Europe qui se tient cette semaine à Dresde en Allemagne, la cassette est basée sur la technologie du dépôt par pulvérisation. Il s’agit de poser des couches de nano-cristaux magnétiques sur la bande. Comme ces nano-cristaux ont une taille réduite, ils facilitent l’accumulation de particules et offrent donc une meilleure densité de stockage. Sony a annoncé que le groupe présenterait ces résultats conjointement avec IBM, qui aurait participé au développement de cette technologie. Rien d’étonnant, en 2012 IBM et Fujifilm travaillaient ensemble sur un nouveau type de cassettes capables de stocker 35To de données. Un support disparu, ou presque… La cassette a été inventée par Philips en 1963 mais connait son heure de gloire à l’arrivée du Walkman de Sony dans les années 1980. En dix ans, environ 442 millions de copies ont été vendues. L’arrivée du Compact Disc a finalement relégué la cassette au second plan jusqu’à ce que le MP3 lui donne le coup de grâce et que celle-ci tombe dans l’oubli, ou presque. Bien qu’elles ne soient plus utilisées par le grand public, les cassettes sont toujours employées par les professionnels pour les serveurs et les bases de données. En effet, celles-ci sont plus solides et durables que les disques optiques tout en étant moins chères. La durée de vie d’une cassette est de cinquante ans à peu près contre quelques années pour un CD. Les professionnels ne sont cependant pas les seuls à utiliser ce support. Certains labels musicaux indépendants n’ont même jamais cessé de l’utiliser en raison de son faible coût de production. Malheureusement, on ne sait toujours pas si Sony commercialisera un jour sa cassette 2.0. Cependant il est clair que cette innovation pourrait donner un second souffle au support cassette.  Sony va-t-il réserver ce support aux professionnels ? Le grand public va-t-il pouvoir remplacer ses bon vieux disques durs ? Pour le savoir, il faudra prendre son mal en patience encore un moment.

En savoir plus : http://www.gentside.com/sony/sony-bientot-une-super-cassette-capable-de-stocker-185-teraoctets-de-donnees_art61715.html
Copyright © Gentside

BATTERIE CHARGEABLE EN 1 MINUTE

Parce que chaque minute compte, surtout quand son téléphone n’a presque plus de batterie. Des scientifiques de l’université de Stanford (Californie) ont créé une batterie assez révolutionnaire et qui pourrait bouleverser le marché des smartphones et de nombre d’autres appareils high-tech. Cette découverte vient d’être publiée dans la revue scientifique Nature.

Conçue en aluminium et graphite, cette batterie peut se plier, se recharge en une minute, possède une durée de vie supérieure aux batteries batteries lithium-ion et ne risque pas d’imploser car elle est moins sujette à la surchauffe. Bref, elle semble n’avoir que des atouts. Concrètement, elle est composée de deux électrodes : une anode composée d’aluminium chargée négativement et une cathode chargée positivement. Celle-ci est composée de graphite (une variante du carbone). Le tout est placé dans un électrolyte liquide ionique (une sorte de sel qui devient liquide à température ambiante) enfermé dans un polymère souple.

Une durée de vie sept fois supérieure à la normale

Le professeur Hongjie Dai et ses collègues ont mis au point ce nouveau type de batterie en associant accidentellement aluminium et grahite. Ils se sont aperçus que la combinaison des deux permettait de gagner en rapidité de charge. A force de tâtonner, ils sont également parvenus à conférer à ce nouveau genre de batterie une durée de vie supérieure. Quand un modèle lithium-ion peut encaisser 1 000 charges sans perte de sa capacité, leur découverte est capable d’en supporter 7 500 avant de se dégrader peu à peu.

En outre, elle est moins dangereuse, comme l’explique le professeur Dai : « Les batteries lithium-ion peuvent constituer un risque d’incendie. Notre nouvelle batterie ne prend pas feu, même si elle est percée. » Voire tordue. On peut d’ailleurs le constater dans cette vidéo de démonstration :

Mais cette nouvelle batterie ne sera pas commercialisée dans les prochains mois. Il faut encore venir à bout de quelques obstacles dont le premier n’est pas des moindres : à encombrement égal, la batterie aluminium-graphite propose moitié moins de puissance que la version lithium-ion. Sa densité est également moindre, ce qui rend cette découverte plus lourde. Deux « détails » qui ont leur importance dès lors qu’on parle de batteries embarquées dans des smartphones ou des ordinateurs portables. Il va falloir prendre son mal en patience. A moins qu’une autre technologie ne soit prête avant.

         FAC MIC MAC

QSDFQSDFQSDFQSDFFDFQSKQLKFYZOTYAZPAZOIJMQSLKQJSMGQJMSMQSKFHGAYTAZPTYGFHSDFGJHSDFLGSJKDFHGLSKDJFGHLDKFJGHLSDKFGHSLDFKJGHSLDFKGHSLDKFJGHSL



The following two tabs change content below.

S@int-Scribe

Derniers articles parS@int-Scribe (voir tous)

le Plaisir d’Ecrire la Culture Juvénile

Aller à la barre d’outils