SOYEZ LES BIENVENUS A PRESSE DES JEUNES!




La Une Page 2 Page 3 Page 4 Page 5

LA UNE DE PRESSE DES JEUNES

presse des jeunes du : 10 février 2018

Aboubacar SOUMAH passe à la vitesse supérieure, en déclenchant une grève illimitée le 12 février 2018

Aboubacar SOUMAH passe à la vitesse supérieure, déclenche une grève illimitée le 12 février 2018, après les élections locales.

Le syndicaliste meneur de la dernière grève des enseignants, élu à l’issu du congrès dans la salle de réunion de la commune de Dixinn avec la participation de tous les délégués venus des différentes préfectures.

A l’arrivée des congressistes de toutes les préfectures, le siège du SLECG était plein  de policier. Jusqu’à 20 heures, le congrès s’est déroulé. Aboubacar SOUMAH élu secrétaire général fait face à la justice à la plainte portée par Louis M’bemba SOUMAH et Souleymane Sy SAVANE contre le général de troupe.

A laissé entendre Aboubacar SOUMAH en disant ceci : « ce sont de fausses accusations qui sont portées contre moi, des intimidations, tout sera claire parce que la loi est pour tout le monde.

Le SLECG exige des meilleures conditions de travail au gouvernement et recommande  de ne pas laisser pourrir les situations au point de mettre les élèves devant le fait accompli. Les engagements pris l’année dernière avec les religieux n’ont pas été respectés. Toute chose qu’on devait éviter pour en cette nouvelle année. Les enseignants réclament une amélioration des conditions de vie et de travail de guinée, d’autant plus que l’amélioration des conditions de vie des enseignants est de nature à booster le système éducatifs.

En tout état de cause, sans renoncer au droit de grève, le SLECG promet de faire en sorte que les enseignants soient rétablis dans leurs droits, « car les écoles, institutions d’enseignement sont très sensibles nous promettons d’aller en grève avec responsabilité. Nous souhaitons que l’anticipation et le maintien d’une communication avec les négociations sincères entre les parties deviennent les principaux remèdes anti crises dans les institutions d’enseignement » dixit A SOUMAH.

Propos recueillis par Tahiré BALDE

Tél : (+224) 24-28-72

The following two tabs change content below.

S@int-Scribe

Derniers articles parS@int-Scribe (voir tous)



les précedentes publications de presse des jeunes

 
 

L’EMPLOI DES JEUNES EN GUINÉE, UNE VÉRITABLE PRÉOCCUPATION DE TOUS LES CITOYENS !! 

Vu la mauvaise gestion de l’état face à l’emploi jeunes, la situation de précarité des jeunes diplômés sortant des universités et grandes écoles est devenue inquiétante pour tous les citoyens. D’après le discours de campagne de l’actuel Président de la République qui s’exprime en ses termes, ‘’ je m’engage à nommer des hommes compétents par une culture du résultat destiné à améliorer les conditions de vie des millions Guinéens par l’intégration des jeunes et des femmes à l’emploi. ‘’ Selon moi il est temps que le gouvernement de Mamady YOULA prenne en compte l’emploi des jeunes à travers l’organisation de concours de recrutement crédible qui tiennent compte du  mérite des candidats tels que le concours du recrutement à l’enseignement Pré-Universitaire  et Technique et de Sécurité. Pour renforcer la vigilance et pour la protection des citoyens et de leurs biens et de mettre sur pied des plateformes  d’échange jeunes pour débattre et pour trouver solutions à cette problématique du chômage qui a atteint des proportions très importantes. De nos jours aucune action ou chantier ne peut se développer sans l’implication effective dans les phases de création et d’exécution, dans la prise de décision. Comme le disait un leader d’opinion : l’avenir de demain c’est la jeunesse. Par Thierno Mamadou Taïré BALDE, (+224) 622 24 28 72/ 657 18 41 47.

 

 

The following two tabs change content below.

S@int-Scribe

Derniers articles parS@int-Scribe (voir tous)