bienvenue sur la page d’accueil de presse des jeunes

 

 

 

presse des jeunes du lundi 30 Novembre 2015                                                                                                                     la une


LE MINISTÈRE DE LA FONCTION PUBLIQUE S’ENGAGE À PRENDRE EN CHARGE 5565 JEUNES FONCTIONNAIRES À LA FONCTION PUBLIQUE LORS D’UNE CONVENTION SIGNÉE LE 12 NOVEMBRE 2015

 Ismaël SYLLA, un  jeune leader, membre d’un groupe de 621 jeunes non pris en charge, est impliqué fortement dans la lutte pour la prise en effective de ces jeunes fonctionnaires. Il s’est prêté volontiers à nos questions pour nous éclairer sur le processus qui a conduit à la signature de cette convention.

Presse des Jeunes : Comment se nomme votre association ?

Ismael SYLLA : ça se nomme le collectif des 621 de la fonction publique qui ont eu des arrêtés N 4374/MAEFP/du 5 NoSylla 621vembre 2008

P.J : Depuis quand existe votre association ?

I.S :Depuis le 5 Novembre 2008 on a créé notre association pour la prise en charge des 621.

P.J : Est-ce-qu’on peut savoir comment est-ce- que vous avez crée cette association ?

Ca été créé par plusieurs membres. Il y a le premier groupe qui a été crée par Mr Conté, le deuxième groupe a été créé par Mr Facinet qui est actuellement assistant du ministre Secrétaire général de la Fonction Publique ; et le troisième groupe qui a été crée par moi-même est actuellement non pris en charge.

P.J  :Est-ce-qu’on peut connaitre  quels sont les objectifs de votre mouvement ?

I.S : Notre objectif c’est un combat pour la prise en charge des 92 nouveaux fonctionnaires sur les 621 engagé par arrêté 4374/MAEFP/2008.

P.J  :Quelles sont les démarches que vous avez eu à entreprendre jusqu’à ce jour pour parvenir à la signature de cette convention ?

I.S : Bon en fait nous avons été chez plusieurs Ministres. Nous avons commencé d’abord chez le Ministre Naité ; le Ministre de la Fonction Publique, après nous avons été chez le Ministre Kiridi Bangoura Sécretaire Général à la Présidence, après nous avons été chez le Ministre d’État, Président du comité des investissement, Mr Kassory Fofana, nous avons été chez le Ministre Délégué du Budget et enfin chez le Premier Ministre pour nous aider à signer cette convention.

P.J : Est-ce que vous pensez que votre action que vous avez mené a connu une issue heureuse ?

minstre sekou kourouma mfpremaI.S : Ça a connu une issue heureuse parce que le premier groupe qui a été engagé en 2009  par l’actuel directeur de l’informatique  au budget .Il a engagé plus de  159 fonctionnaire sur notre arrêté, ces 159  sont de nous. Mais nous on a pas eu la chance d’être engagé à ce moment et en 2012, le premier ministre aussi Mohamed Said Fofana a ordonné qu’ils vont prendre le groupe de 71 qui était piloté par notre ami Facinet Camara qui est actuel secrétaire du Ministre de la Fonction Publique. Parmi ce lot, il yavait plus de 50 insérés, nous on n’a pas eu la chance d’être la dedans. Ils avaient fait publier cette liste soi-disant pour faire un contrôle en 2010. Nous avons barricadé les portes de  la fonction publique. C’était l’arrivée du pouvoir de Mr Konaté. Il nous aappelé au téléphone lui-même. Il nous a dit : « les enfants ne barricadez pas la porte, essayez d’ouvrir la porte, je vais vous envoyer le Général Baldé. » Le Général Baldé avec le Premier Ministre Excellence Jean Marie Doré sont venus nous voir. Ils nous ont dit : « les enfants, dans deux semaines votre cas sera régularisé, on va tous vous prendre en charge » Après deux semaines il fait le communiqué pour notre prise en charge ; mais Mme Penda Diallo, ex ministre de la fonction publique elle, a plutôt affiché la liste de 71 dans laquelle  il n’y avait pas nos noms pour le contrôle. Cette liste a donc été déchirée parce qu’il y’ avait de l’injustice, on n’a pas vu notre nom.

P.J  : Mais vous qui n’avez pas vu vos noms, vous étiez au nombre de combien ?

I.S :On était au nombre de 92 qui n’avons pas vu notre nom sur cette liste de 621.

P.J  : Sur un nombre 621, un nombre  de 71 seulement ont été affiché ?

I.S : Oui sur les 621, un nombre de 71 seulement ont été affichés. Parce que nous on pensait que comme on avait contribué ; avant l’affichage ; on avait contribué de l’argent, on avait donné ça à Facinet pour faire la liste. Nous avons donné ça à Mr Eugène, à Mr Diao Baldé, avec l’ex ministre Penda Diallo, on nous a remis la liste à afficher pour le contrôle de demain. On a dit d’accord. Le lendemain nous sommes venus, on a vu que dans la liste nos noms ne figuraient pas. C’était une autre liste qu’ils ont fabriqué eux-mêmes qu’ils ont affiché. Nous avons grevé, nous avons déchiré cette liste. Nous avons dit ce n’est pas normal. C’est l’injustice totale qu’ils nous ont fait. Ils ont engagé des gens que nous n’avons jamais vus parmi le lot des gens qui ont barricadé les portes (ceux qui faisaient partie du lot des 621) de la Fonction Publique. Ils ont engagés ceux-ci là. En 2012 j’ai été voir Hadja Fatoumata Tounkara je lui ai expliqué le problème. Je lui ai dit : « Mme vous devez engager un lot de 71, mais dans ce lot il y a beaucoup parmi nous qui ne sont pas sur cette liste, et sur cette liste il y a de gens qui sont sur l’arrêté 621 » Elle m’a dit  que non cette  c’est pas seulement  les 71, cette liste appartient à tous les 621. Je lui ai dit : « Mme je suis bien renseigné, cette liste ça va sortir le 5 Octobre 2012 » Elle m’a dit je vais afficher une liste 71.

P.J   : À part les 71 les autres qui faisaient partie des 621 ou ils sont ?

I.S : Ils sont là jusqu’à présent leur cas n’a pas été régularisé. Ils sont à la fonction Publique. Ils travaillent tous. Ils sont tous des fonctionnaires la bas. Quand vous partez chaque jour  vous allez devant le ministre de la fonction publique, devant le secrétariat général, devant le chef cabinet, devant les directeurs, ils sont toujours assis dans les bureaux là bas.

P.J  :Ah donc y a parmi les 621 qui sont à la fonction publique ?

I.S : Ils sont là bas. Ils sont nombreux mails n’ont pas de salaire. Ils ne sont pas pris en charge. Ils ont des matricules tout et tout, ils n’ont pas de salaires. Parce qu’ils ont eu l’injustice ont les a tous écarté.

P.J. : Vous les 621 est-ce que vous avez fait un concours pour accéder à la fonction publique ?

I.S : Oui il y a beaucoup qui avaient fait des concours en 2005. En 2008 l’arrivée de Mme Dr Makalé Traoré, ex Ministre de la fonction publique. Elle a dit qu’elle va faire un arrêté à tous ceux qui ont fait des concours. Elle aussi en faisant l’arrêté, elle a fait un arrêté de 629 .Au lie de 621, elle a fait un arrêté de 629. L’arrêté  621 ce n’est pas l’arrêté  original. Parce que  l’arrêté  629 il a eu des infiltrés la dessus, qui n’ont pas fait le concours.

P.J.  : Cet arrêt de 621 c’est sorti avant la proclamation des résultats de ceux qui ont fait le concours de 2005 ou après ?

C’est après les résultats. Un arrêté de 629. C’est ce qui était enregistré au niveau de l’informatique, mais en faisant l’arrêté elle a dit 621. C’est qui était enregistré au niveau des fichiers administratifs de la fonction publique. C’était 629. Maintenant en tirant elle a fait 621.

photo sekou kouroumaP.J  :Avec cette convention qui vient d’être signée le 12 Novembre 2015 est-ce que vous les 621 vous êtes pris en compte dans cet arrêté là ?

I.S : Bon j’ai rencontré plusieurs fois le ministre de la fonction publique, je lui avais demandé quelle est l’évolution du dossier puisque nous on fait partie de 621. Nous avons nos arrêtés, nos matricules. J’ai aussi peur que demain qu’il y ait de l’injustice encore parmi les 621. Je suis un leader des 621 mais je n’ai pas vu mon nom comme leader dans cette liste. Il m’a dit : « vos dossiers que vous avez donné à Mr Eugène, il va faire remonter le dossier à mon niveau. Tous les gens qui ont des arrêtés on va les engager. » J’ai dit d’accord tant mieux si c’est le cas, on va vous suivre.

P.J  :Dans le procès-verbal un nombre total de 5565 fonctionnaires qui doivent être pris en charge dans cette convention. Est-ce que vous avez vérifié que vous les 621 faites partie de ces 5565 ?

I.S : Bon la liste n’a pas été affichée d’abord. On n’a pas accès à la liste d’abord. Ça aussi c’est l’inquiétude du groupe des 621.

P.J  : Est-ce que vous êtes sûr que cette convention-là va déboucher réellement sur votre prise en charge ?

I.S : Oui je suis vraiment sûr

P.J  :Qu’est-ce qui vous le faire dire ?

I.S : Parce que ça fait des années, il n’ y aucun ministre qui a signé ça d’abord. C’est le seul ministre de la fonction publique, Le ministre KOUROUMA, qui a eu l’initiative de cette convention.

P.J  :et on parle aussi d’une commission qui sera mise en place pour pouvoir piloter cette convention. Est-ce que vous vous faites partie de cette commission ?

I.S : En fait, je ne fais pas partie de la commission d’abord. Cette commission est pilotée par Mme Tetine qui est directrice adjointe du directeur national des emplois et carrières. Cette commission  est pilotée par elle d’abord. Ce n’est pas à nous de gérer ça.

P.J  : Quels sont vos rapports avec les autre groupes qui luttent  comme vous pour être parmi les 5565 ?

I.S : En fait-il ya plusieurs groupes que j’ai réunis. Le groupe de Kolié, qui n’avait d’arrêté ; ils avaient juste un arrêté administratifs. On se battait pour qu’eux aussi soient à notre niveau ; avoir un arrêté, un matricule. Le groupe de Mohamed Kouyaté aussi et le groupe de Ismael Dioubaté qui se battent aussi pour gagner un arrêté avec un matricule comme nous.

Nous y reviendrons dans nos prochaines publications.

Auteur: S@int-Scribe.

Tél : +224 655 72-62-23 / 664 39-46-78/ 620 27-29-53

VOUS ETES INTERRESSES PAR NOS INFOS ET   VOUS VOULEZ RECEVOIR UNE NEWSLETTER   D’INFORMATION DES NOUVEAUX CONTENUS DE  NOTRE SITE ?

VOUS POUVEZ VOUS ABONNER  A NOTRE NEWSLETTER EN REMPLISSANT LE FORMULAIRE CI-DESSOUS:

 

 

 

 

The following two tabs change content below.

S@int-Scribe

Derniers articles parS@int-Scribe (voir tous)

le Plaisir d'Ecrire la Culture Juvénile

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils