La Banniere Publicitaire de Presse des Jeunes: Annonceurs, Entreprises, cette bannierre est à votre disposition pour toute insertion publicitaire.Pour toutes informations, veuillez nous contacter au +224 620 27 29 53 /+224 655 72 62 23 / +224 664 39 46 78 Conakry, Rép. de Guinée, West Africa.
  • Image 2
  • Image 3






presse des jeunes du mercredi 16 décembre 2020

Aménagement des ronds-points en état de dégradation : ce qu’en disent certains citoyens de Conakry


Près deux ans, l’aménagement des  principaux ronds-points  des  grandes  voies de la capitale guinéenne notamment, de Bambeto , l’aéroport  et de Yimbaya-Tanerie,    se trouve actuellement  dans un état d’abandon et de dégradation très avancées.

Rencontrés ce lundi, 14 décembre 2020, par l’un des reporters de Presse des Jeunes, certains citoyens de la ville de Conakry, ont réagi diversement  face cette vétusté et d’abandon de l’aménagement  des  principaux ronds-points  des  grandes  voies de la capitale guinéenne.

Interrogé  sur cette dégradation environnementale, Emmanuel Siba  Grovogui , entrepreneur a indiqué ceci : «  en tant que citoyen guinéen , je suis touché aujourd’hui par  ce problème parce que les ronds-points sont les premiers regards de la ville  en ce sens que ce sont  à travers eux qu’on saura si la ville  est propre ou se trouve dans un abandon total dans la mesure où tout étranger  qui arrive dans notre  capitale , passe forcement  au niveau de ces ronds-points  pour atteindre  son lieu d’hébergement. Malheureusement, l’aménagement de ces ronds-points est  actuellement dans un état d’abandon  et de dégradation parce que depuis longtemps, ils n’ont plus été entretenus par les autorités en charge d’aménagement des  grandes villes du pays .   Maintenant, je lance un appel pressant à l’endroit du gouvernement à travers son ministère de l’aménagement de la ville, de venir  vraiment en aide pour aménager  ces  ronds-points là parce que nous sommes touchés lorsqu’on les voit  dans cet état de dégradation. Si ces autorités du pays  ne peuvent  pas aménager ces ronds-points, je pense qu’ils doivent lancer un appel d’offre aux ONG spécialisées dans  le  domaine d’aménagement  ou aux personnes de bonnes volontés pour que nos ronds-points soient  aménagés. Ça va beaucoup nous plaire parce qu’à l’aéroport, il y a plusieurs étrangers qui y viennent. Donc, voyant la dégradation avancée des ronds-points, cela ne donne pas une bonne  visibilité à la ville de Conakry. Pour ça, il est nécessaire de les aménager  ».

Pour Evariste Pkoghomou , étudiant : « pour moi , cet état de dégradation de  nos différents ronds-points  est dû à certains guinéens malintentionnés. Si je parle ainsi, je fais allusion à ces  manifestants politiques  qui lors des marches pacifiques, ils attaquent aux édifices publics par exemple, ils brûlent  des pneus sur les  grandes voies  et ils détruisent même les aménagements faits  pour l’embellissement des ronds-points. Donc, je vois que si l’aménagement de  nos ronds-points se trouve actuellement dans un état  de dégradation, moi, je pointe un doigt accusateur sur les manifestants politiques qui détruisent  tout sur  leur route même les  choses qui les servent quotidiennement. Néanmoins,    je supplie   au gouvernement Alpha Condé de se débrouiller pour que  ces ronds-points  soient réhabilités, afin que la ville de Conakry retrouve sa beauté d’avant ».

Léon Kolié pour Presse des Jeunes

661 74 99 64 / 629 88 37 75