Elimination du Syli national à la CAN : Antonio Souaré déçu de Paul Put

Suite à la défaite du Syli national contre les Fennecs d’Algérie,en

Antonio Souaré, président de la feguifoot

Égypte, lors des  durant  huitièmes de finale de la CAN Egypte  2019 avec un score de 3-0, le président de la Fédération de Football, Antonio Souaré, n’a pas caché sa déception à l’endroit du technicien belge, Paul Put qui d’ailleurs , selon le numéro un de la première instance du football guinéen, n’avait pas une autorité sur son staff technique qui à déserté les locaux après la fin du match.

Dans un ton  coléreux accusant le coach Paul Put de racketter certains joueurs de l’équipe à son profit, le président de la FEGUIFOOT, Mamadou Antonio Souaré a indiqué que le sélectionneur guinéen, Paul Put oublie que c’est lui qui l’ai recruté. Car, dut-il : « tous les textos envoyés aux joueurs sont tombés dans ses mains, incitant les joueurs  demander 30 000 euros comme prime ».

Avant d’ajouter que « à part son salaire qui se chiffre à 30 000 euros

Antonio Souaré, président de la Feguifoot

le mois, de tous les entraîneurs de notre histoire, il est le mieux payé, le mieux logé, qui a le meilleur traitement. Il occupe un appartement dont la mensualité nous coûte six mille euros » .

Il a ensuite dit que «  seulement pour les médicaments pour cette CAN, ça coûté 32 000 euros à l’État. Je lui ai dit de prendre ses responsabilités parce que l’objectif n’est pas atteint sinon nous allons prendre nos responsabilités. Je suis sans état d’âme ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *